Outils pour utilisateurs

Outils du site


architecture:la-grande-garabagne

La Grande Garabagne

À chaque balade sur les hauts de Verbier, j’ai été fasciné par ce chalet. Une façade sud étonnante, travaillée, une grande verrière rare pour une construction des années 1970 ou 1980; je n’en savais rien. Mélange de modernité et d’architecture traditionnelle, il m’intrigue sans que je n’en sache rien de précis.

La verrière

Heureux hasard, la découverte de ce chalet dans le bouquin de référence sur l’architecture du XXe siècle en Valais (voir Bibliographie et webographie). Je le reconnais immédiatement. Il a maintenant un nom: La Grande Garabagne. Il a un architecte: Jean-Paul Darbellay. Et une année de construction: 1971.

Mélange de modernité et de tradition, mon intuition est confirmée par ma lecture:

La conception architecturale de La Grande Garabagne interprète et développe l’architecture vernaculaire de la région dans laquelle elle s’inscrit.

Chalet «La Grande Garabagne» vu de la route

Les «grands» et «beaux» chalets d’aujourd’hui dégoulinent de faux vieux et suitent l’esbroufe. Parkings souterrains, jacuzzis, piscines. Barrières des protection, haies, portails; tout est cloisonné. La Grande Garabagne n’est pas reliée à un garage, n’est pas protégée par une clôture; pose libre dans un ancien pâturage.

Pour faire court, c’est un bâtiment que je me verrais habiter sans l’avoir visité. On s’y sent bien dès le premier regard. À la fois si simple et si vrai dans ses matériaux. Et toujours cette façade extraordinaire.

La façade sud

C’est décidé, la neige est tombée, elle est vierge de toute trace. Il n’y a personne. Je vais voir cet objet de fascination. Montée d’une petite rampe en bois, pas même d’escaliers alors que d’autres se perdent dans leurs ascenseurs. Arrivée devant, pour ne pas dire sous la fameuse façade sud. Les promesses sont tenues.

Détail de la facade sud

Impression de tension entre la simplicité du bois et la complexité du travail. Authentique, plaisant. Pas assez épuré pour notre époque lisse? J’apprécie toujours autant, l’occasion de prendre un peu de recul sur ce terrain en forte pente; pas besoin de tout aplanir.

Vue générale

Je ne m’étais pas trompé, cette construction est magnifique. D’après Bernard Attinger, ancien architecte cantonal du Valais:

Une construction extraordinaire qui réussit à être inventive tout en adoptant une forme de chalet.

La terrasse

Encore quelques minutes sur la terrasse. Puis retour au village. Ce serait un vrai plaisir d’entrer une fois dans La Grande Garabagne; si les propriétaires me lisent…

Adresse exacte

Chalet «La Grande Garabagne»
Chemin des Luis 62
1936 Verbier
Suisse

https://goo.gl/maps/uLVc3qxHtxu8frYS9

En savoir plus

Un Voyage en Grande Garabagne

Un Voyage en Grande Garabagne est un récit d’Henri Michaux dans un pays imaginaire, paru en 1936.

D’après Christophe Lamiot:

La Grande Garabagne, c’est tout en même temps la France ou la Belgique, la grande alagarade, la grande mascarade, le bagne, le Marquis de Carabas et bien d’autres encore.

Selon Jean-Michel Maulpoix:

La Grande Garabagne n’est pas visitée pour ses paysages ou ses monuments, mais pour les mœurs particulières de ses habitants groupés en tribus nombreuses qui toutes se distinguent par quelque caractère ou comportement remarquable.
architecture/la-grande-garabagne.txt · Dernière modification: 2021/04/06 11:49 de Nicolas Friedli